« Le point de départ de cette permière aventure éditoriale est une pièce de théâtre. C’est à partir de confidences récoltées auprès de ses amis et connaissances qu’elle a imaginé « Machine à croire » pour la compagnie amateure Vestiaire Dames. (…)

Dans un joli livre au format carré, ces phrases bénéficient du regard et des illustrations de Yasmine Vanderauwera, styliste et dessinatrice. Son personnage féminin, Mine Vander, apporte son grain de sel et son humour, sans être purement illustratif. (…) ».

Le 10 octobre 2010, La Liberté, Elisabeth Haas

Couleur 3

Emilie Lit

Emission du 8.10.10

Le 7 novembre, Fémina, Sandra Weber

« A chaque fois, sous une apparence ludique, s’ouvre un univers qui touche à la fois à l’intime et à l’universel. Qui pousse à s’interroger sur ses propres croyances, ses souvenirs. Qui offre des sourires, souvent, et, parfois, une gravité derrière l’humour (…) ».

Le 19 octobre 2010, La Gruyère, Eric Buillard

« Comme beaucoup de gens, Mélanie Richoz croyait à des tas de choses bizarres, absurdes ou amusantes, qui faisaient peut-être lever les yeux au ciel à ses amis mais avaient le mérite de structurer son imaginaire. Or, comme beaucoup moins de gens, Mélanie a le talent de mettre ces petites croyances folles en mots, des formules percutantes qui laissent leur place aux idées farfelues tout en les passant au crible d’un joli sens de l’humour! Et comme qui se ressemble s’assemble (croit-on), elle a attiré dans son orbite une illustratrice elle aussi mi-fantasque mi-ironique, Yasmine Vanderauwera, qui signe Mine Vander pour faire bref, car elle a beaucoup d’idées pour mieux utiliser l’encre de ses stylos! »

http://www.sortir.ch/et.encore/event.T.71136-dedicace-melanie-richoz-et-yasmine-vanderauwera

Le 29 octobre 2010, Le Messager, Katharina Kubicek

Article dans le Babymag, mars/avril 2011


20130407-190701.jpg

20131120-192424.jpg

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :