SA journée

22 août 2011

Voyage transatlantique pour la famille et les amis du futur marié. Pour ce grand mariage, cet exceptionnel mariage au Château Frontenac de Québec. Tout est splendide. Idyllique. Rien à redire. Les derniers détails ont été mis au point à la répétition générale. La future mariée, canadienne, compressée dans un corset choisi quelques mois auparavant, est merveilleuse. Rayonnante, brillante. Couronnée de diamants. Une vraie princesse. C’est SA journée, celle dont elle rêve depuis la maternelle.

Les nombreux invités semblent consentir à cette union. Derrière leurs sourires étirés cependant, on entend, si on y prête un tant soit peu attention, le bourdonnement de pensées suspicieuses et lucides et quelques réflexions échappées de bouches imprudentes. En pleine cérémonie, la mère du marié se penche vers sa voisine et, sur un ton semi-interrogatif, presque implorant, lui confie: «Elle doit quand même l’aimer un peu, mon fils, pour faire tout ça?».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :