Chat et chien

7 novembre 2010

D’un dangereux jeu de griffes, la petite chatte pétrit le torse de son maître. Les yeux mi-clos, feignant l’indifférence, elle ronronne. S’offre. S’abandonne. Elle est tout à lui.

Excédé par cette infantile soumission, il l’éjecte. La petite chatte remonte sur lui. Il la repousse encore. Vilainement. D’un timide miaulement, en se frottant le museau au pied du lit, elle quémande quelque caresse, quelque attention. Il l’ignore avant de s’énerver, de la chasser dehors et de lui claquer la porte au nez.

Dehors, c’est novembre. Il fait froid. Une sorte d’électrochoc dans la tête de la petite chatte. Victime d’une soudaine prise de conscience, elle décide de réagir et se résout à devenir chienne :
Du jour au lendemain, elle se met à aboyer. À tue-tête, pour tout et pour rien. Autoritairement. Et du jour au lendemain, enfin, il s’intéresse à elle. Comme par magie. Il la caresse, la sort, la promène… Bref, il l’emmène partout. Il lui a même offert un collier.

C’est donc vrai que les hommes préfèrent les chiennes ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :