Tu tombes pas amoureuse, hein ?

28 octobre 2010

Cette fois-ci, elle a résisté. Elle a dit « non », d’entrée de jeu. Elle n’a pas cédé, ni à l’envie, ni au plaisir, ni aux pulsions. Et dieu sait si la tentation était grande. Gigantesque.

Comme par magie, il la courtise d’une jolie cour, quotidienne et légère. Parfumée au miel. Ce garçon est-il différent, la situation est-elle différente ?

Après quelque amadouement, elle se dit que, malgré ses premières impressions, une histoire est potentiellement envisageable.
Alors, elle cède.
Et c’est vraiment bien.
Avant. Pendant et après…
Enfin, jusqu’à ce qu’il ponctue le plaisir partagé, quelque dix minutes plus tard, par :
« Tu tombes pas amoureuse, hein ? ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :