Garçon-chaton

7 septembre 2010

Ce garçon d’à peine vingt ans a quelque chose de généreux à offrir, de pur et d’indécent. Une fougueuse innocence. Qui déborde, qui exulte. Insatiablement. Il ose. Il a toupet du contact, l’audace de faire rire. Et le rire excuse tout. La maladresse, l’excès, la différence d’âge.

Le garçon-chaton joue tout azimut. Il guette. Court. Sautille. Bondit. Griffe. Saisit. Mordille. Relâche. Attaque. Court et sautille encore.

Hélas, il se lassera. Se fatiguera. Dans quelques années, en tout bon vieux matou, il lèvera une patte – une mais pas deux, seulement si une souris lui passe sous le museau. Sans effort, ni conviction. Et dans un ronronnement de nonchalance, il clignera des yeux avant de piquer un nouveau somme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :